Comment préparer sa certification HVE ?

  • Support Smag
    Il y a 1 jours 15 Novembre 2019
  • Article
  • 100 vues 0 commentaire
Comment préparer sa certification HVE ?
Partage

S’engager dans la certification HVE (Haute Valeur Environnementale), c’est suivre une démarche de progrès par étapes. C’est le passage d’une agriculture de combat vers une agriculture de collaboration. Ce référentiel bénéficie actuellement d’un fort engouement dans le milieu viticole, mais les attentes ou les requis liés à cette démarche ne semblent pas toujours très clairs.

Comment préparer sa certification HVE ? SMAG répond à vos questions.

En quoi consiste la certification HVE ?

On peut se représenter les trois niveaux de la certification environnementale des exploitations comme trois cahiers des charges.

  • Le niveau 1 est validé par un organisme habilité au titre du Système de conseil agricole (SCA). Il comprend la Réglementation Environnementale et les éléments de conditionnalité des aides de la PAC (politique agricole commune).
  • Le niveau 2 est une reconnaissance de démarches vertueuses autour de 16 exigences et quatre grandes thématiques : la préservation de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et enfin, la gestion de l’irrigation.
  • Le niveau 3 est validé par un organisme certificateur. Il mesure la performance et la dépendance d’une exploitation en termes d’intrants. Ce dernier niveau demande donc plus de technicité et la mise en place d’une vraie stratégie visant à réduire la dépendance aux intrants.

Faut-il passer par les trois niveaux pour obtenir la certification ?

En principe oui, puisqu’il y a une notion d’étapes et de progrès. Dans les faits, la démarche prévoit quelques aménagements. Par exemple, d’autres certifications sont automatiquement reconnues équivalentes au niveau 2, comme la certification Terra Vitis pour la filière viticole. La liste des démarches reconnues est accessible sur le site internet du Ministère de l’agriculture.

Il est également possible de passer du niveau 1 directement au niveau 3 de la certification environnementale. En effet, à travers le niveau 2 l’exploitant s’engage dans la mise en place de bonnes pratiques. Il s’agit uniquement d’une obligation de moyens.

Le niveau 3 vise à prouver l’efficacité de ces actions. C’est finalement sa validation qui correspond à la certification de l’exploitation en Haute Valeur Environnementale. D’où l’intérêt d’avoir une traçabilité impeccable. 

Est-ce que la certification HVE va augmenter ma charge de travail administratif ?

Pas nécessairement et certainement pas si vous utilisez déjà un outil de traçabilité comme ceux proposés par SMAG. Grâce à nos solutions informatiques telles que Agreo Vigne & Vin, vous avez pris l’habitude d’enregistrer et de suivre au fur et à mesure les informations liées à votre exploitation.

Collecter les données de son activité, c’est faciliter son quotidien. Prouver et valoriser ses bonnes pratiques au travers d’une certification, c’est encore mieux !

A qui parler de mon projet de certification HVE ?

  • Les caves coopératives

De plus en plus de caves coopératives proposent aux exploitants de se rassembler sous une structure collective, avec un référent qui va les suivre dans leurs démarches de certification. En outre, cela permet aux exploitants de réaliser des économies.

  • SMAG

Nous vous aidons dans votre démarche de certification HVE en toute simplicité. Grâce à notre outil Smag Diagnostic par exemple, vous recevez un questionnaire référentiel HVE pour vous préparer à l’audit et suivre facilement vos indicateurs.

> Plus d’info

L'article est-il intéressant ?

NoYes
Loading...

Rejoignez la discussion